Gif Atelier


L'atelier d'écriture de Gardanne se déroule au siège de l'AAI, 35 Rue Borely, 13120 Gardanne
chaque vendredi de 14h à 16h.
Pour contacter l'AAI utiliser l'adresse e-mail : aai.esj@wanadoo.fr ) ou téléphoner au 0442515299

L'atelier d'écriture de la Méjanes d'Aix se déroule chaque jeudi de 10h à 12h à la Mareschale, 27 avenue de Tübingen 13090 Aix-en-Provence (TEL : 04.42.59.19.71 - e-mail Ecrits.Alaai@gmail.com ) et aussi le premier lundi du mois (même heure, même lieu).

L'animation ci -dessous représente l'aspect avant tout ludique de cet atelier gratuit ouvert à tous. Du rire et de la légèreté...

Projet 2012 écriture d'un roman

Dernières nouvelles de l'atelier de la Méjanes d'Aix du 28 décembre 2012.:

Tout d'abord  un test pour montrer qu'on va pouvoir distribuer un extrait en mode audio :

Audio Recording on Wednesday morning by ecritsalaai

Nous avons presque terminé ce projet de roman:
la version finale, à quelques corrections prêt, est prête et a été envoyé à des lecteurs choisis dont nous attendons des commentaires et des retours.
Nous relisons nous aussi les textes pour corriger les fautes (orthographe, syntaxe, cohérence...)
Nous devrions avoir des retour du comité de lecture de la médiathèque de Gardanne vers mi-février.
Une rencontre avec ces lecteurs est prévue fin février ou début mars.
Nous envisageons l'écriture d'une préface mais pour l'instant nous préferons ajouter quelques informations à la page de remerciement qui se trouve à la fin du livre pour ne pas trop influencer la lecture du livre.
Lucien nous a montré un croquis de sa page de couverture.
Nous avons aimé et attendons sa version en couleur.

A plus
Rolland. 

____________________________________________

En conjonction avec l'atelier de la "Méjanes" d'Aix nous écrivons un roman à plusieurs mains.
Les premières consignes :
Chaque participant écrira  à la première personne du singulier au nom d'un personnage fictif  qu'il inventera.
Tous les personnages habiteront le même immeuble : Bat C, 21 rue des anémones, Aix-en-Provence.
Chaque semaine, une nouvelle consigne sera donnée pour que chaque participant écrive une nouvelle page.
L'histoire sera très simple mais conduira à la suspicion, aux rumeurs, aux jugements des voisins...

Les livres et films de références sont:

La vie - mode d'emploi de Georges Perec  pour la description exhaustive des lieux et des personnages,
L'élégance du hérisson de Muriel Barbery pour le "je" des personnages et les contre pieds des images
et l'assassin habite au 21, un classique du cinéma (Clouzot) et du polar (Steeman), pour inciter le lecteur à se croire dans un thriller/polar.

Les personnes intéressées sont les bienvenues mais elles doivent réaliser qu'il s'agira de participer activement au moins à quatre ou cinq consignes - c.a.d écrire 4 ou 5 fois une page (format A4 dactylographié) - avant la fin de 2012 et qu'elles devront venir à autant de réunions (à La Méjanes d'Aix le jeudi de 10h à 12h ou à Gardanne le vendredi de 10h à 12h) pour rencontrer d'autres participants et comprendre l'intérêt du projet.
Le groupe est bien constitué par 9 membres plus une autre personne qui n'a pas encore commencé mais devrait pouvoir démarrer son personnage dans la deuxième partie du livre.

Le résultat final sera affiché sur le Net, probablement sous un pseudonyme et sans but lucratif.

Les participants :
5 de l'atelier d'Aix
4 de l'atelier de Gardanne
et 2 participant aux deux ateliers

Une autre personne de Marseille mais qui viendra aussi à l'AAi de Gardanne a pris le rôle de l'inspecteur Tacce.

Mais Carter ou Jacq a-t-il bien raconté le dernier crime d'Agatha Christie  ?
La notion de dernier est toujours remise en cause...



Table des matières au 26 septembre 2012:



Table


  105
  100
  84
  77
   61
  57
  52
  50
  39

Note: il y aura plusieurs chapitres avec des interrogatoires de la commissaire avant la lettre d'Amandine.

Rolland Pauzin le 26 septembre 2012

Quelques chapitres ont été ajouté dans la version finale.

Les consignes et la progression :

La plupart des personnages ont un chapitre pour leur identité/CV et leur appartement ou leur magasin pour le boucher et le boulanger consignes 1 et 2). Certains ont aussi un chapitre sur un aspect différent de leur personnage : par exemple Gobeaux parle de ses aventures amoureuses, Patrick Roche de son casier judiciaire, la concierge d'un journaliste sportif Léo qui était beau et très sympathique… à chacun de trouver une anecdote, accident, évènement etc… qui lui permettra de montrer une facette de son personnage. (c’est la troisième consigne)

La quatrième consigne est d’écrire toujours une page ou deux sur la perception que l’on a des voisins. Il faut essayer de donner des faits précis plutôt que des généralisations. Cela pourrait se faire sous la forme d’un dialogue entre deux personnages qui se rencontrent par exemple devant le bâtiment ou à la boulangerie du coin etc.… dans ce cas il faudrait que les deux auteurs le fassent ensemble. Françoise et Hélène peut-être ? Nicole et Lucien peut-être ? Sabine et Rolland peut-être ? ou d’autres combinaisons, bien sûr. Mais ce serait bien que cela soit fait sous la forme d’un dialogue.
Un premier dialogue a été écrit par Guy Gobeaux et Stéphanie Carie.

Un avis de recherche du commissariat  pour une jeune fille disparue a aussi été mis en page.
Il va falloir écrire le passage du policier du Bat B qui a trouvé une tache de sang et des indices inquiétants à l'entrée du garage de ce Bat C.

La cinquième consigne sera d’écrire un article de journal sur cet évènement qui pointera du doigt ce Bat C du 21 rue des anémones.
L'évènement : une jeune fille a disparu, la police est à sa recherche et un policier qui habiterait au Bâtiment B aurait trouvé des taches de sang et un bout de corde ensanglanté à l’entrée du garage du bâtiment C. Des tests ADN ont été faits et correspondent à l’ADN de la jeune fille.

L’idée c’est que l’incident permette de montrer qu’il y a une bonne raison pour suspecter les membres de cet immeuble mais probablement qu’en fin d’histoire on se rendra compte que ces accusés/suspects sont innocents, par contre les rumeurs, ragots etc… auront fait des ravages (ou peut-être auront réuni ces voisins qui sait ?)
Donc nous déciderons en groupe de l’évènement et ensuite nous ferons comme dans l’exercice de style de Queneau. Chaque participant réécrira cette histoire dans un article de journal/magazine et bien sûr le style de chacun sera différent. Un journal d’extrême droite, type minute. Un d’extrême gauche, un style nouvel obs, un style Le Figaro un style canard enchaîné, un style magazine de mode, un style art etc… (tous les noms seront fictifs mais seront clairement identifiables par exemple en utilisant une anagramme)
Ce serait bien aussi si nous attachions de l’importance à la présentation de l’article (en colonne avec une image ou avec d’autres articles sur des sujets divers tels cuisines, publicités, mode etc…)

Lucien donnera une version : canard enchaîné
Françoise une version extrême droite type Minute
Nicole une version à moitié sportive dans l'Equipe. La personne disparue et au moins un des habitants seront très connus dans le monde sportif ce qui expliquera cette annonce.
Rolland a écrit une version Historama (magazine sur l’histoire)
Fred  a écrit une version journal de la voyance
Sabine va écrire une version : journal/magazine de la paroisse.


La sixième consigne sera du même type avec des interview de journalistes qui viendront chez le boucher et le boulanger en particulier pour faire parler les gens en particulier ceux du Bat C

La septième consigne sera un interrogatoire des suspects du Bat C et des témoins potentiels. Donc tout le Bat C y passera. Il faudra un rôle de policier/inspecteur qui interrogera ces personnes. et chacun y répondra ou peut-être chaque participant se construira son propre interrogatoire (proposition de Françoise). Puisque nous avons un auteur pour l’inspecteur, ce sera à elle (oui elle pourrait être une inspectrice) d’écrire la partie interrogatoire et à chacun de nous ensuite d’y répondre en se mettant à la place du personnage que nous représentons.

La huitième consigne sera une perquisition chez certains habitants du Bat C. A chacun de décider si son personnage est perquisitionné ou pas. (il est évident qu'un personnage jusque là lisse et BCBG ne pourra pas l'être)

La neuvième consigne sera des lettres de "corbeaux" (là aussi pas tout le monde en écrira)

d'autres consignes pour un ou deux personnages on été évoqués par Sabine et Françoise en particulier (types écritures des chiens,... ) à vous de les écrire si vous le désirez.

La fin de l'histoire se terminera par un repas convivial de tous les habitants du Bat C, pour Halloween après que l'inspecteur a abandonné l'enquête. Donc tous ces "innocents" mangent ensemble, rient et la vieille Agatha remue cette grande salade composée par tous les habitants... et Ho! Surprise. Tout est remis en question car quelque chose d'inattendu apparaît !

La dixième consigne : décrire des analyses de la situation quand l'enquête est en cours. Faire parler l'inspecteur ou un journaliste ou un habitant du quartier qui a déjà un rôle.
L'enquête de l'inspecteur doit avancer tout en piétinant.

 La onzième consigne : Chercher des citations qui seront 
soit incorporées dans le texte déjà écrit 
soit ajoutées en épigraphes (2 à 4 lignes mises juste après le titre du chapitre et justifiées à droite l'illustrant ou donnant une référence littéraire utilisée dans ce chapitre)




_____________________________________________________


LA 5e CONSIGNE - réécrire l'article de journal suivant - à propos de la disparition d'une jeune fille :

Pour ceux qui ont déjà fait "l'exercice de style à la Raymond Queneau" il s'agit du même travail. (Pour les autres regardez l'atelier qui y correspond sur la page ATELIERS, vous comprendrez l'idée)
Il faut choisir un journal ou un magazine actuel - changer son nom (une anagramme serait parfait) - et ensuite redire les mêmes informations mais en donnant un point de vue caractéristique  du journal (et probablement de sa mauvaise foi aussi) :
exemple:
Minute - point de vue d'extrême droite et le vocabulaire et exhortations qui vont avec
ELLE - point de vue féminin, qui donnera quelques remarques sur des questions de vêtements? de régime? de ressemblance avec des stars connues etc.
Le canard enchainé - et son style fait de calembours  et d'opinion de gauches
etc. etc. A vous de choisir d'abord le journal et le style. Faites le moi savoir dès que possible pour que nous n'ayons pas de doublons.



ARTICLE DE JOURNAL


DISPARITION INQUIETANTE


Disparition inquiétante Amandine D. une jeune-femme à Aix en Provence (13)
Depuis samedi 26 Juillet 2008, les policiers d’Aix en Provence recherchent une jeune-femme qui a quitté d'elle-même son domicile. Une disparition jugée inquiétante par les services de police. Cette jeune-femme est âgée de 17 ans. Elle est de corpulence moyenne, environ 50 kg et mesure 1,55 m.

Cheveux châtains clairs coupés au carré, elle était vêtue d’un pantalon noir, d’un tee-shirt blanc et de baskets noires, au moment de sa disparition.
Disparue à Aix en Provence le jeudi 24 Juillet, alors qu’elle rentrait à son domicile, après avoir quitté son travail à 18 h 30, elle pourrait se trouver à Marseille, ou éventuellement dans le Sud-Est de la France.
Un agent de police du commissariat d’Aix qui habite Résidence Les Tilleuls, Bâtiment B a emprunté pour promener son chien avant de se rendre à son travail, le même chemin que la jeune-femme et  son attention a été interpelée par la présence d’une tâche de sang sur le mur du bâtiment C.
Il en a fait part au Commissaire Principal qui, aussitôt a diligenté une équipe scientifique afin de faire réaliser des tests ADN.
Les résultats de ces analyses ont confirmé que le sang retrouvé sur le mur du Bâtiment C du 21 de la rue des Anémones est bien celui de la disparue.
Une enquête a été ouverte. Les agents de la brigade auraient découvert sur place plusieurs indices dont un morceau de corde ensanglanté.
Les policiers ont procédé à une fouille des alentours et  d’une benne de chantier stationnée sur le trottoir d’en face et auraient trouvé un morceau de vase archéologique,  et dans la cave une page d’un livre relative à la vie  de Raymond Poulidor ainsi qu’un portefeuille…
Les services de police n’ont pas voulu donner plus d’indications au sujet du contenu du portefeuille.
Le parquet a immédiatement saisi le juge d’instruction et une enquête a été ouverte.
Ce n’est pas la première fois que le doigt est pointé sur ce quartier d’Aix en Provence et sur la faune humaine qui réside au 21 de la rue des anémones… et notamment à l’encontre des habitants du bâtiment C.
En effet, plusieurs plaintes ont été déposées pour tapage nocturne et il est connu dans ce quartier, que des « trafics » en tous genres pourraient avoir lieu.
Des rumeurs circulent, notamment au sujet de soirées organisées pendant lesquelles ces messieurs de la résidence recevraient fréquemment, de très jeunes-femmes… ce qui oriente d’autant plus l’enquête dans cette direction.
Pour le moment l’enquête et les investigations suivent leur cours.

Toute personne susceptible de fournir des renseignements au sujet de cette disparition jugée inquiétante, est invitée à prendre contact avec le commissariat de police d’Aix en Provence, au numéro suivant :

__________________________________________________________________________

L'annonce à la TV est la suivante :



Annonce TV
Bonsoir
Une disparition inquiétante à Aix en Provence, dans le quartier des Anémones : une jeune fille, âgée  de 17 ans : Amandine  n’a plus été revue après avoir quitté son bureau de l’entreprise John & Cardiff vers 19 heures, où elle effectuait un stage à  Aix en Provence.
Disparue depuis le jeudi 24 juillet,  elle n’a plus donné de nouvelles.
D’après ses proches, Amandine est une jeune fille sérieuse et toujours ponctuelle.
Elle n’est pas rentrée chez elle depuis ce soir-là et son entourage a immédiatement donné l’alerte.  Elle a les cheveux châtains, les yeux noirs, mesure 1 m 55 et est de corpulence moyenne, elle est vêtue d’un pantalon noir, d’un tee-shirt blanc et de baskets noires.
Ses parents et son petit ami sont très inquiets et demandent à toute personne qui auraient vu ou cru reconnaître Amandine de contacter immédiatement le n° qui s’affiche au bas de l’écran.
36.22 <----------- 36.22 <-----------36.22 <----------- 36.22 <-----------

_____________________________________________________________

Cette semaine (fin juillet):
Le journaliste local visite M. Durand de la supérette et comprend pourquoi on appelle les habitants du Bat C des "oursins"
M. Bougon a changé son chapitre sur les voisins en incluant le boucher, madame Agatha Christie ...
L'inspecteur interroge madame Da Cruz sur le bâtiment C. Mais effrayée, elle ne dit rien d'important.
Un nouvel article de journal (du canard déchainé) est publié
Descritption de la boucherie et de l'appart du boucher
Description des circonstances des morts des maris d'Agatha Christie.
Dialogue chez le boucher entre le boucher Guy Gobeaux et M. Bougon...  
Roche, Agatha Christie et  le boucher prennent l'apéro et parlent de Smith et Durand...
Historécits reprend une citation sur la légitimité de Louis II "Quand on est tombée sur un fagot d'épines (d'oursins), sait-on celui (celle) qui vous a blessé?" pour expliquer les difficultés d'une enquête sur ces oursins du 21.


Rolland Pauzin - le 26 juillet 2012

21 Rue des anémones, Aix-en-Provence
à la date du 28 Juin 2008 - jour de la disparition de la jeune fille


le bon lien est : http://ecritsaai.blogspot.fr/p/projet-2012-ecriture-dun-roman.html
Il y a un autre lien de recherche désactivé : http://ecritsaai.blogspot.fr/p/ projet-aix-gardanne- 2012-le-roman-des.html (sans espaces)